Aller au contenu principal
Share this page

Etude - Zone Telechargement : le processus de réplication d’un site pirate

9 octobre 2017

Dans son rôle légal d’observation des utilisations illicites des œuvres protégées, l’Hadopi a souhaité étudier le processus de réapparition d’un site pirate fermé.

Quelques mois après l’opération ayant conduit à la fermeture de zone-telechargement.com, un nouveau site est apparu sous l’adresse zone-telechargement.ws. Présentant un aspect et un fonctionnement très similaires au site original, il s’est acquis une audience importante qui en fait l’un des sites illicites les plus massivement fréquentés en France.

Un relevé de l’ensemble des données publiquement disponibles sur chaque page a donc été effectué au mois de juin 2017. Ces données ont ensuite fait l’objet d’un traitement statistique.

Il apparaît que l’appellation de site « miroir » ne s’applique pas vraiment au nouveau site : il s’agit plutôt d’une re-création ex nihilo, et non d’une simple réactivation du site original avec un nouveau nom de domaine.

Cette réplique s’assure une double source de revenus publicitaires. Le site lui-même présente sur ses pages des publicités provenant de partenaires semblant eux-mêmes frauduleux. Par ailleurs, Zone Telechargement impose à ses utilisateurs le détour par un site Internet dédié sur lequel figurent – à leur insu – des bannières de publicité pour des annonceurs notoires.

La rapidité de mise en ligne de cette réplique lui a permis d’exploiter la notoriété de son prédécesseur et d’attirer rapidement une audience importante.

Enfin, l’on constate que l’alimentation en contenus de ce nouveau site massivement contrefaisant émane d’un faible nombre de comptes contributeurs. Moins d’une trentaine de ces comptes seraient à l’origine de l’ensemble des contenus postés. 90 % des 22 000 titres disponibles ont été mis à disposition par quatorze comptes.

Ainsi, bien loin de l’idée de partage universel et désintéressé que ce nouveau site prétend défendre, son objectif lucratif est manifeste et l’on constate que son alimentation en contenu repose sur un petit nombre de contributeurs.

Dans la suite des actions déployées par les titulaires de droit pour obtenir la fermeture de sites tel que Zone Telechargement, l’observation précise et continue des modalités selon lesquelles ces offres cherchent à se reconstituer contribuera à une lutte plus effective dans la durée contre le piratage.

Un signalement aussi rapide que possible aux intermédiaires techniques et financiers de ces répliques illicites et de leurs mécanismes spécifiques de financement devrait rendre plus difficile le renouvellement des offres massivement contrefaisantes.

Essentiel n°4
Essentiel n°4 2
Essentiel n°4 3
Essentiel n°4 4