Aller au contenu principal
Share this page

Découvrez l'Essentiel n°9 sur la mixité des usages licites et illicites au cœur des stratégies d'accès aux musiques, films et séries en ligne

2 mai 2018

Les stratégies d'accès adoptées par les consommateurs de biens culturels dématérialisés répondent principalement à des attentes de gratuité, de choix et de simplicité d'accès.

Si 39 % des consommateurs de musiques, films ou séries TV déclarent des usages illicites, deux consommateurs illicites sur trois adoptent des pratiques mixtes, à la fois licites et illicites. Les offres de streaming par abonnement semblent bien répondre à ces besoins de confort et de simplicité. Elles constituent une incitation importante à une consommation légale, notamment auprès des profils de consommateurs illicites occasionnels, qui considèrent le recours à l'illicite comme "complément" en cas d'indisponibilité de l'oeuvre.

Au-delà de parcours d’accès illicites relativement routiniers privilégiant le recours à des sites déjà connus, une multitude de modes d’accès illicites de niche se développent (en mobilité, sur les réseaux sociaux, etc.). Cette diversité des pratiques, tant en termes de licéité que de mode d’accès, appelle une pluralité d’actions pour la protection de la création.

page 1P2P3P4

 

Tags :

0 Commentaire