Taxonomie des contenus présents sur les plateformes de téléchargement direct

  • Imprimer
  • Réduire la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook

19/09/2013

Le DREV de l'Hadopi a poursuivi ses travaux de recherche informatique pour qualifier et quantifier les contenus présents sur trois plateformes de téléchargement direct : SpeedyShare, RapidGator et 1fichier.

 

Télécharger le document

 

Les premiers travaux de recherche menés sur YouTube et sur Dailymotion ont mis en exergue de grandes tendances de la consommation de biens culturels en streaming. Si le streaming est une pratique particulièrement répandue (84% des consommateurs), près d’un consommateur sur deux pratique le téléchargement, notamment pour le plaisir de constituer des « bibliothèques » ou des « collections ».

 

Les trois plateformes de téléchargement étudiées ici ont été sélectionnées parmi celles auxquelles la méthodologie d’échantillonnage développée est applicable, puis en fonction de leur popularité. La méthodologie retenue est celle de la génération aléatoire de liens, qui présente l’avantage d’éviter les biais démographique et dit du « web profond ».

 

De l’échantillonnage et de l’analyse de ces trois plateformes de téléchargement direct on retient :

 

La forte proportion de contenus issus des industries culturelles, par exemple :

  • Parmi les contenus vidéo de 1fichier.com (62%) on trouve 24% d’épisodes de séries complets et 7% de films complets. A cela s’ajoute 4% de parties d’épisodes de séries et 22% de parties de films.  
  • Parmi les 21% de contenus audio présents sur RapidGator, 75% sont des albums complets.
  • Parmi les 12% de logiciels présents sur SpeedyShare, 21% sont des jeux vidéo.

 

Des différences significatives dans les finalités d’usages réservées à ces différentes plateformes :

  • Les biens identifiés sont de nature variée : SpeedyShare présente des fichiers audio, vidéo etc. dans des proportions homogènes. Les vidéos sont au contraire largement prédominantes sur RapidGator et 1fichier.
  • La nature des biens les plus représentés varie également. Sur RapidGator par exemple, les vidéos pornographiques représentent près la moitié des contenus vidéo. Elles sont beaucoup moins représentées sur SpeedyShare. Les jeux vidéo sont beaucoup plus présents parmi les logiciels hébergés sur 1fichier que parmi ceux identifiés sur RapidGator.

 

Enfin, le fait que l’analyse porte à la fois sur le nombre de fichiers et sur l’espace disque utilisé est destiné à ouvrir des pistes de réflexion. L’espace disque occupé par un fichier est lié à la fois à la bande passante nécessaire à son téléchargement, le cas échéant aux quotas fixés aux utilisateurs par les plateformes, et aux coûts de son hébergement. C’est un élément déterminant de l’économie des plateformes de téléchargement.