L’Hadopi publie une étude économique dans le cadre de la mission « streaming et téléchargement direct de contenus illicites »

  • Imprimer
  • Réduire la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook

16/04/2012

L’Hadopi a confié cette étude à l’IDATE, institut européen dédié à l’économie numérique, dans le cadre d’une procédure de marché public le 9 janvier 2012.

Ses conclusions alimenteront les travaux de la mission « streaming et téléchargement direct de contenus illicites » confiée par Marie-Françoise Marais, Présidente de l’Hadopi, à Mireille Imbert-Quaretta, Présidente de la Commission de protection des droits.

 

Cette étude présente et analyse l’écosystème global des sites et services de streaming et de téléchargement direct, apparaissant comme essentiellement organisés en vue de favoriser la diffusion non autorisée de contenus audiovisuels et/ou musicaux protégés par le droit d’auteur, avant et après la fermeture de MegaUpload / MegaVideo. Les principaux acteurs de l’offre, les usages et les modèles économiques y sont analysés.

 

Le rapport est structuré en quatre temps, et analyse :

  • les offres et principaux acteurs de l’écosystème fin 2011 ;
  • les modèles économiques associés ;
  • le marché généré par les sites de streaming et de téléchargement direct entrant dans le périmètre de l’étude, avant la fermeture de MegaUpload ;
  • les évolutions de l’écosystème six semaines après la fermeture de MegaUpload.

 

Entre autres, on remarque que le paysage s’est fortement modifié au cours de l’année 2011 dans le domaine du streaming, avec l’apparition de nouveaux leaders (tels que VideoBB ou Videozer).

 

Ce même paysage du streaming a fortement été touché par la fermeture de MegaUpload : une grande partie des services de contenus étudiés ont procédé à des modifications importantes de leur mode de fonctionnement, tandis que les sites de référencement s’organisent pour reconstruire leur catalogue en s’appuyant sur les services de contenus restants et quelques nouveaux entrants.

 

Télécharger le rapport IDATE en intégralité sur ce lien.

 

Télécharger la synthèse du rapport sur ce lien.