Baromètre des usages du livre numérique - vague 3

  • Imprimer
  • Réduire la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook

22/03/2013

A été présenté aux Assises du livre numérique la 3ème vague du Baromètre semestriel Sofia/ SNE / SGDL sur les usages du livre numérique. Cette étude a été réalisée en 2 phases, un échantillon de 2009 personnes, représentatif des Français de 15 ans et plus, puis un échantillon de 503 personnes représentatif des lecteurs de livres numériques de 15 ans et plus, interrogés par téléphone, en février 2013.

Il ressort notamment de cette étude les points suivants :

- 15% des sondés ont déjà lu en partie ou totalité un livre numérique (contre 5% il y a 1 an)

- Les lecteurs d’ebooks sont également de gros lecteurs de livres papier. La lecture numérique viendrait plutôt s’ajouter à la lecture papier que la remplacer : 57% d’entre eux déclarent « lire autant de livres qu’avant » et 63% « acheter autant de livres qu’avant »

- Les lecteurs de livres numériques sont plus équipés que les non lecteurs d’ebooks, en tablettes notamment (20% d’entre eux, vs. 3% pour les non lecteurs d’ebooks)

- Si la tablette numérique arrive en 2ème position (80%) derrière la liseuse (88%) parmi les terminaux de lecture utilisés pour la lecture, elle est le support dont le taux d’équipement progresse le plus vite (+5 points)

- 55% des lecteurs de livres numériques payent pour obtenir la plupart de leurs ebooks et 64% d’entre eux préfèrent le paiement à l’acte (vs. le prêt, la location ou l’abonnement)

- 54% d’entre eux ne savent pas si les ebooks qu’ils détiennent possèdent ou non des MTPs

- Le livre numérique est privilégié pour ses atouts fonctionnels (facilité de stockage, rangement et transport notamment), tandis que le livre papier est valorisé pour le plaisir et de « confort de lecture » qu’il offre

- 14% des lecteurs d’ebooks ont déjà accédé à une offre illicite d’ebook, la première raison invoquée étant la gratuité du bien (59%), puis l’idée qu’il s’agissait d’un ebook qu’ils n’auraient de toute façon pas acheté (50%). A l’inverse, les motifs pour un usage licite sont en premier lieu le respect du droit d’auteur (54%), puis la « crainte de la sanction » (29%). Par comparaison, 33% des lecteurs d’ebooks interrogés disent avoir déjà consommé de la musique en ligne de manière illégale

 

Type de document : Etude

Date : 22-03-2013

Editeur : SOFIA - SNE - SGDL

Format : PDF

Accédez au document :

http://www.sne.fr/img/pdf/Evenements/Assises/Assises-22mars2013/CP-Barometre-usages-livre-numerique-Vague3-22_03_13.pdf

Pagination : 15 p.

Méthodologie : Quanti