Publication du rapport Linkstorm

  • Imprimer
  • Réduire la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook

13/03/2013

Dans le cadre de ses missions générales d'observation et d'encouragement à l'offre légale, l'Hadopi a souhaité s'intéresser à la visibilité de l'offre licite de biens culturels dématérialisés par rapport à l'offre illicite dans les moteurs de recherche.

Les premiers travaux conduits en ce sens et présentés dans ce rapport prennent appui sur les sites labellisés, dont le caractère licite est formellement identifié. Dans sa première mise en oeuvre, le projet Linkstorm permet ainsi d'étudier en particulier le positionnement des offres de films dématérialisés dans les principaux moteurs de recherche utilisés en France, sur la base des oeuvres mises à disposition par les sites labellisés.

 

 

Télécharger le rapport

 

 

Précautions de lecture

  • Ce projet n’évalue pas l’impact de la labellisation sur les sites identifiés. Il n’y a pas eu d’attribution ou de retrait du label en cours d’analyse.
  • L’analyse spécifique, dans un premier temps, des sites proposant des accès à des films (et non à de la musique ou à des livres par exemple) se justifie par des éléments de contexte décrits dans ce rapport. De fait, les résultats obtenus ne sont pas représentatifs de l’ensemble des sites labellisés, mais bien de ceux proposant précisément un accès à des films.

 

Protocole

Il se compose :

  • D’une analyse simple des mots-clés employés par les internautes lorsqu’ils souhaitent accéder à un film sur Internet. Elle a été réalisée via une étude omnibus de l’institut CSA conduite pour l’Hadopi.
  • D’un programme permettant de reproduire le comportement d’un utilisateur lorsqu’il souhaite accéder à un film via un moteur de recherche. Sur 19 semaines d’analyse, dont 4 de test, il a permis l’analyse pour 300 films pour chacun desquels il a réalisé 8 requêtes par moteur étudié. Deux millions de résultats de recherche et 50 000 sites correspondants ont été traités par le programme.
  • De la collecte et la catégorisation des résultats obtenus sur la première page de résultats (« top 10 ») selon la nature des plateformes renvoyées par les moteurs de recherche.

 

Résulats

La part du nombre d'occurrence des différentes catégories identifiées varie selon les mots clés utilisés. Au vu de ces premiers résultats qui restent à approfondir, il apparaît que l'offre licite de films dématérialisés souffre d'un déficit de visibilité parmi les 10 premières réponses renvoyées par les moteurs de recherche sur les requêtes les plus formulées par les internautes qui souhaitent regarder un film.