Première vague du Baromètre de l'Offre légale

  • Imprimer
  • Réduire la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook

17/04/2013

Dans le cadre de la mission légale d’observation des usages licites et illicites de l’Hadopi, le Département Recherche, Etudes et Veille (DREV) a mis en place un baromètre dédié à l’offre légale de biens culturels dématérialisés.

Son objectif est d’évaluer la perception qu’ont les internautes de l’offre légale sur des critères simples (prix, choix etc.), et d’aboutir, à partir de ces critères, à un indice d’attractivité de l’offre légale par catégorie de bien culturel dématérialisé et pour l’offre légale au global, dont l’évolution pourra être suivie dans le temps. 


L’Hadopi publie les résultats de cette première vague du baromètre Offre légale menée par l’institut d’études Harris Interactive.


Télécharger le baromètre

 

Télécharger la note de présentation


Méthodologie
 

Cette étude quantitative ad-hoc online a été menée par l’institut Harris Interactive auprès d’un échantillon national représentatif de 1500 internautes âgés de 15 ans et plus (auprès du panel Harris Interactive), du 8 au 22 janvier 2013.

Principaux résultats
 

Consommation et connaissance
 

71% des internautes français interrogés ont consommé au moins une des catégories de biens culturels dématérialisés considérés dans cette étude.
 

Les 15-24 ans ont la consommation la plus diversifiée avec 4,1 catégories de biens consommées en moyenne (contre 2,2 en moyenne pour l’ensemble des consommateurs).

 

70% des consommateurs déclarent connaître l’offre légale d’au moins une catégorie, les offres les plus connues étant celles des Logiciels, des Livres et de la Musique / Vidéo clips. A l’inverse, l’offre légale de Photos est aujourd’hui peu connue.

 

Les plus jeunes internautes (15-24 ans) sont davantage au fait de l’existence d’une offre légale (86% connaissent au moins une offre légale vs. 70% en moyenne), bien plus que les 25-39 ans et les plus de 40 ans.

Appréciations par critère
 

61% des consommateurs déclarant connaître l’offre légale se disent satisfaits de l’offre légale dans son ensemble. Néanmoins, on observe des différences dans le niveau de satisfaction selon la catégorie de bien considérée.
 

Deux catégories de biens culturels sont en retrait sur ce critère : les séries TV (56%) et les films (52%).
 

On note aussi des différences selon le profil des internautes: une appréciation plus sévère des 15-24 ans et des 25-39 ans (note moyenne de 5,8/10 contre 6,2/10 au total en moyenne pour l’offre légale dans son ensemble), tandis que les 40 ans et plus se montrent plus satisfaits (6,7/10).


Dans le détail :


  • Sur le critère de Qualité technique, qui s’avère le mieux évalué pour toutes les catégories de biens, l’offre légale de logiciels est la mieux notée, par 87% des consommateurs.


  • A l’inverse, l’offre légale est jugée (très) chère, quelle que soit la catégorie de bien. Les films et les logiciels en particulier, sont chers pour 82% des consommateurs.


  • Sur le critère de Facilité à trouver, les offres légales de Musique / Vidéo clips, de Jeux vidéo et de Logiciels sont les mieux notées, et à un même niveau, par 80% des répondants qui les jugent « faciles à trouver ». Les Films (64%) et les Séries (62%) sont en retrait.


  • Sur le critère de Richesse/variété, les consommateurs apprécient plus particulièrement l’offre légale de Jeux vidéo (78% disent qu’elle est « riche/ variée »), de Logiciels (76%) et de Musique / Vidéo clips (75%). Les films (66%), livres (65%) et séries TV (61%) sont moins bien évalués sur ce critère.


  • Sur le critère de Degré de nouveauté / Récence, l’offre légale de Musique / Vidéo clips est la mieux notée (72% des consommateurs la jugent « récente »). Les films (61%), la photo (58%) et les Séries TV (55%) sont moins bien notés sur cette dimension.


Indice d’attractivité
 

A été défini à partir de ces différents critères, un indice composite d’attractivité de l’offre légale, dont l’évolution dans le temps pourra être suivie.
 

Cet indice s’établit aujourd’hui à 60/100 pour l’offre légale dans son ensemble.
 

Dans le détail, par catégorie de bien culturel :


  • L’indice est globalement homogène pour une majorité de biens (Jeux vidéo, Logiciels, Photos, Musique / Vidéo clips et Livres, tous compris entre 62 et 65).


  • Mais, en phase avec les précédents constats sur la récence de l’offre légale, la variété et la cherté, les Séries TV et les Films sont en fin de classement (respectivement 58 et 57).